Sibylle GOEPPER

Maître de Conférences
Etudes germaniques

Mots-clés
Littérature de RDA ; Dissidence ; Exil ; Übergesiedelte ; Dialogue Est-Ouest ; Réunification allemande ; Polémiques entre intellectuels ; Littérature des nouveaux bundesländer ; Hineingeborene ; Autonomie du champ littéraire ; Contre-cultures ; Autofiction ; Identités judéo-allemandes

Projets de recherche actuels
Les premières recherches, consacrées à la tentative par les écrivains est-allemands émigrés à l ’Ouest (Übergesiedelte) de faire émerger un champ littéraire autonome au moment de la réunification allemande, sont actuellement prolongées par des travaux portant sur la période allant de l’après Seconde Guerre mondiale à l’époque contemporaine. Ils se situent à la croisée entre littérature et civilisation. Selon qu’ils sont consacrés à l’époque de la Guerre froide ou aux décennies post 1989, leur centre de gravité varie. Pour la première, ce sont les auteurs de RDA en tant qu’acteurs du champ social qui sont centre, et ce principalement à travers le rapport qu’ils entretiennent au pouvoir dans leurs prises de position discursives et littéraires au sein de l’espace public. Cette perspective a donné l’occasion d’inscrire nos recherches dans différents projets relatifs à la notion d’intellectuel, de résistance, de dissidence, d’opposition ou encore de contre-culture. Le second axe est plus strictement littéraire puisqu’il s’attache à retracer les évolutions esthétiques majeures des écrivains socialisés en RDA depuis 1989. Bien que prenant en compte les autres générations d’auteurs est-allemands, l’étude des artistes nés entre 1945 et 1965 (Hineingeborene) a permis de mettre au jour et d’analyser des orientations inédites : renouveau de la tradition littéraire judéo-allemande, écritures hybrides et variantes originales de l’autofiction.

PUBLICATIONS

- « Prague-Berlin : un aller-retour dans l’œuvre de Jan Faktor », in Anne Lemonnier-Lemieux (dir.), La littérature allemande à l’épreuve de la géopolitique depuis 1945, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, coll. « Le texte et l’idée », 2014, p. 155-168.

- « La déconstruction du mythe de l’égalité entre les sexes : une convergence entre littératures de l’Ouest et de l’Est », in Anne Lemonnier-Lemieux (dir.), La littérature allemande à l’épreuve de la géopolitique depuis 1945, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, coll. « Le texte et l’idée », 2014, p. 87-100.

- « Intellectuels et politique en Allemagne », numéro coordonné et préfacé par Sibylle Goepper et Nadine Willmann in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, tome 46, n°2, 2014.

- « Jürgen Fuchs : écrivain et homme d’action – une incarnation est-allemande de l’intellectuel  ‹ à la française › », in « Intellectuels et politique en Allemagne ». Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, tome 46, n°2, 2014, p. 393-408.

- « Entre underground et gentrification : Bert Papenfuß, dernière icône des cercles littéraires non officiels de Berlin-Est? », in Cécilia Fernandez/Olivier Hanse (dir.), À contre-courant. Résistances souterraines à l’autorité et construction de contrecultures dans les pays germanophones au XXe siècle, Bern, Peter Lang, 2014, p. 257-274.

- « Du sujet lyrique au sujet autofictionnel. La scène littéraire berlinoise à l’épreuve du ‹ tournant › », in Clara Royer/Petra James (dir.), Sans faucille ni marteau. Ruptures et retours dans les littératures européennes post-communistes, Bruxelles, Peter Lang, 2013, p. 67-81.

- « La gauche réformiste de RDA et l’opposition tchèque ». Traduction d’un texte de Jan Faktor : « Die DDR-Linken und die tschechische Opposition », in Clara Royer/Petra James (dir.), Sans faucille ni marteau. Ruptures et retours dans les littératures européennes post-communistes, Bruxelles, Peter Lang, 2013, p. 83-92.

- « Une lecture de ‹ Ich › dans le contexte de la ‹ querelle littéraire › des années 1990 », in Frédéric Teinturier/Bénédicte Terrisse (dir.), "Ich" de Wolfgang Hilbig. Littérature, identitéet faux-semblants, Paris, L'Harmattan, coll. De l'Allemand, 2013, p. 19-38.

- « Continuités et métamorphoses du « moi » chez Wolfgang Hilbig - des recueils abwesenheit et stimme stimme au roman « Ich » », in « Wolfgang Hilbig: “Ich” ou l'insaisissable déplacement », numéro coordonné par Anne Lemonnier-Lemieux et Ralf Zschachlitz, Allemagne d'Aujourd'hui, n° 204, avril-juin 2013, p. 197-208.

- « Sous le texte : profondeurs et pénétrations dans le roman « Ich » de Wolfgang Hilbig ». Traduction d’un article de Michael Opitz : « Unter der Schrift - Tiefendimensionen und Penetrationsverfahren in Wolfgangs Hilbigs Roman „Ich“ », in « Wolfgang Hilbig : “Ich” ou l'insaisissable déplacement », numéro coordonné par Anne Lemonnier-Lemieux et Ralf Zschachlitz, Allemagne d'Aujourd'hui, n° 204, avril-juin 2013, p. 209-221.

- « Rückkehr, Abkehr, Zusammenkunft. Zur Identitätssuche der Ich-Erzählerin in Barbara Honigmanns Eine Liebe aus nichts », in Andrea Jäger u.a. (Hg.), Zwischen autobiographischem Stil und Autofiktion: narrative Funktionen und Identitätskonstruktionen der Figur des Ich-Erzählers in der Gegenwartsliteratur, Online-Publikationen der Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg, 2012, p. 105-118.

- « Trois outils institutionnels au service d’un canon littéraire commun : le Manifeste pour l’enseignement des littératures européennes, le manuel Lettres européennes et le Prix européen de littérature », in Fabrice Malkani/Ralf Zschachlitz (dir.), Pour une réelle culture européenne ? Au-delà des canons culturels et littéraires nationaux, Paris, L’Harmattan, coll. De l’Allemand, 2012, p. 161-179.

- « La judéité dans les romans de Barbara Honigmann et Jan Faktor : tabou dépassé, identité refondée », in « Les tabous de l’histoire allemande », dossier coordonné par Martine Carré/Ingeborg Rabenstein-Michel/Ralf Zschachlitz, Témoigner. Entre histoire et mémoire. Revue pluridisciplinaire de la fondation Auschwitz, n°113, Bruxelles/Paris, septembre 2012, p. 88-98.

- « Hans Joachim Schädlich : de la parole empêchée à l’écriture de la ‹ seconde dissidence ›. Évolutions et permanences d’une œuvre située à la croisée des champs littéraires », in Rupture et continuité au pays du Tournant. Cahiers d’Études Germaniques, n°58, 2010, p. 35-48.

- « Du ‹ mur dans les œuvres › au ‹ mur dans les têtes › : le traitement esthétique de la frontière interallemande chez les poètes de RDA Wolf Biermann et Sascha Anderson », in Hélène Yèche (dir.), « Le paradigme du Mur dans le monde contemporain : Évolutions et perspectives 1989-2009 », Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain. Cahiers du MIMMOC, n°5, revue en ligne de l’Université de Poitiers, juin 2010.

- « La convergence de la ‹ seconde dissidence › de RDA et du ‹ Centre des auteurs germanophones à l’étranger › lors de la réunification des clubs allemands du P.E.N. : vers une gauche capable de faire son deuil », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, tome 41, n° 2, 2009, p. 297-309.

COMMUNICATIONS

- « Le Prenzlauer Berg : contre-culture ou culture de la trahison? ». Journée d’étude « Contre-cultures et littératures de langue allemande de 1960 à nos jours : entre subversion et utopies », Université de Lorraine Metz, 13.6.2014.

- « „Wer weiß, wann die Stimmung umkippt“. Symbiose, Antisemitismus und Holocaust in Barbara Honigmanns Werk ». Journée d’étude « „Kein Holocaust. Nirgends“? Auschwitz und die ostdeutsche Literatur nach 1989 », Université Lille 3, 24.1.2014.

- « Droit d’expression, droit d’information. Les Dialog-Hefte (1985-1989)ou le détour par l’Ouest afin de réaffirmer quelques libertés fondamentales en RDA ». Colloque « Résistance et opposition en RDA. Tentatives de conquête de l’espace public (1949-1990) », Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, 20-22.3.2013.

- « Prague-Berlin un aller-retour : influences de l’Ouest et mémoires de l’Est chez Jan Faktor ». Journée d’étude « L’Europe centrale dans la littérature allemande depuis 1990 », Université Lumière Lyon, 8.6.2012.

- « Entre underground et gentrification : Bert Papenfuß, dernière icône des cercles artistiques parallèles de Berlin-Est ». Colloque « Résistances souterraines à l’autorité et construction de contrecultures dans les pays germanophones au XXe siècle »), Université Jean Monnet Saint-Étienne, 5-7.4.2012 .

- « „Aus ihnen nichts geworden?“. Zur Position einiger Autoren aus der „Prenzlauer Berg-Generation“ im gesamtdeutschen literarischen Feld ». Colloque « Im Osten geht die Sonne auf? Tendenzen neuerer ostdeutscher Literatur », Université de Ferrare (Italie), 23-26.11.2011 .

- « L’intégration des auteurs de l’ex-RDA au champ littéraire de l’Allemagne réunifiée. Un bilan en deux étapes (1994-2009) ». Journée d’étude « Situation de l’écrivain en Europe Centrale et Orientale après la chute du communisme », Université Paris-Sorbonne (Paris IV), 22.10.2010 .

- « L’égalité hommes-femmes chez Ingeborg Bachmann, Christa Wolf, Karin Struck et Gabriele Stötzer : une étude littéraire croisée ». Journée d’étude « L’Allemagne et ses mythes fondateurs depuis 1949 », Université Lumière Lyon 2, 8.10.2010 .

- « La famille dans les chansons et les poèmes de Wolf Biermann : de l’appartenance partisane à l’album de famille privé ». Journée d’étude « Textes et contextes : la famille de / en RDA », Université de Bourgogne, Dijon, 15.5.2009.

- « Die Rezeption von Heinrich Heines Wintermärchen bei den DDR-Dichtern Wolf Biermann und Sascha Anderson. Zwischen Dekanonisierung des sozialistischen Realismus und Reinstrumentalisierung durch die Macht ». Colloque „Kanonisierung und Klassiker-Rezeption: Geschichte und Gegenwart“ organisé par Michael Hoffmann et Ralf Zschachlitz, Université de Paderborn (Allemagne), 25-26.2.2009.

Contact

photo